exposition, musée

Zoom sur la 26e édition de l’exposition collective les journées de l’Amour à la chapelle du Quartier Haut sur les pentes de la ville de Sète, du 6 avril au 5 mai 2024.

Les journées de l'Amour 2024

Les journées de l’Amour ?

L’exposition intitulée Les Journées de l’Amour, qui se déroule à la Chapelle du Quartier Haut à Sète, représente un événement artistique important dans cette ville du sud de la France, connue pour son port dynamique, ses canaux pittoresques et son vibrant patrimoine culturel.

Sète, parfois surnommée la Venise du Languedoc, offre un cadre idyllique pour cette exposition dédiée à l’amour sous toutes ses formes, embrassant ainsi à la fois la passion, l’affection, l’amitié et les liens familiaux. La Chapelle du Quartier Haut, avec son architecture historique et son emplacement au cœur de l’un des quartiers les plus anciens de la ville, ajoute une dimension supplémentaire de beauté et de solennité à l’exposition.

L’exposition Les Journées de l’Amour se distingue par sa capacité à explorer le thème universel de l’amour à travers une multitude de médiums artistiques, incluant la peinture, la sculpture, la photographie, l’installation et la performance. Les organisateurs ont minutieusement sélectionné des œuvres qui dialoguent avec le lieu, tirant parti de la lumière naturelle fluctuante et de l’acoustique unique de la chapelle pour créer des expériences immersives et émotionnellement résonnantes pour les visiteurs.

Un aspect remarquable de l’exposition réside dans sa volonté d’engager le public dans une réflexion profonde sur l’amour et ses manifestations dans la vie contemporaine. À travers les œuvres exposées, les visiteurs sont invités à considérer comment l’amour résiste et évolue face aux défis sociaux, politiques et personnels. Les artistes participants, originaires de diverses régions de France et de l’international, apportent leurs perspectives uniques sur l’amour, enrichissant ainsi le discours global de l’exposition avec une gamme étendue d’expériences et d’interprétations.

L’accueil de l’exposition Les Journées de l’Amour par la ville de Sète souligne l’engagement de la municipalité pour la culture et les arts. La Chapelle du Quartier Haut, avec son histoire riche et son ambiance intime, s’avère être le lieu idéal pour une exposition de cette envergure. L’interaction entre le cadre historique et les œuvres contemporaines crée un contraste fascinant qui met en lumière la continuité et l’évolution des expressions artistiques de l’amour à travers le temps.

La programmation comprend également une série d’événements annexes, tels que des ateliers créatifs, des conférences, des projections de films et des performances en direct, visant à approfondir l’exploration du thème de l’amour et à encourager la participation active du public. Ces activités parallèles offrent aux visiteurs des opportunités supplémentaires de se connecter aux œuvres d’art et aux idées présentées, favorisant ainsi un espace de dialogue et d’échange culturel vibrant au sein de la communauté.

L’exposition attire non seulement les habitants de Sète mais aussi des visiteurs de toute la France et au-delà, désireux de découvrir comment l’art peut capturer et communiquer l’essence de l’amour. Elle contribue ainsi à renforcer le profil de Sète en tant que destination culturelle majeure, tout en offrant une plateforme pour les artistes émergents et établis de présenter leur travail à un public plus large.

Les Journées de l’Amour représente une exploration poignante et multidimensionnelle de l’amour à travers l’art, offrant aux visiteurs une occasion unique de réfléchir à la puissance et à la complexité de ce sentiment universel. L’exposition met en évidence la capacité de l’art à transcender les barrières linguistiques et culturelles, à susciter l’empathie et à créer des liens entre les individus. Dans le contexte enchanteur de Sète, cette exposition s’affirme comme un événement incontournable pour tous ceux qui cherchent à comprendre les nombreuses facettes de l’amour et à célébrer sa place centrale dans l’expérience humaine.

Chapelle du Quartier Haute, Sète

L’exposition

Localisation et horaires d’ouverture de l’exposition à Sète.

Les artistes

Baptiste Chave
Boris Jouanno
Caroline Godot
Stéphanie Goué
Cécile Mella
Chourouk Hriech
Christy Puertolas
eniotna nitram
Etienne Gamelon
Frédéric Clavère
Gordon War
Karin Weeder
Le Crabe et la Mécano
Marc Duran
Solenne Capmas

Horaires

L’exposition est ouverte au public tous les jours de 10 à 18 heures sauf le mardi et le 1er mai.

C’est où ?

Au centre ville de Sète, dans le Quartier Haut, au 2 de la rue Borne :

Présentation

  • L’exposition par Lostia Marine

Dire, décrire ou peindre l’Amour…

Vaste sujet, qui reste inépuisable, suggérant qu’il faudrait encore des journées et des nuits de l’Amour sans jamais pouvoir prétendre en faire le tour et savoir ce qu’est l’Amour.

Pour cette 26ème édition, Je te connais par cœur est le thème retenu. Est-ce encore aimer que connaître ? À tout le moins, cette déclaration de l’amoureux à sa belle, montre qu’il y a déjà des jours et des nuits passés ensemble. Mais cette formule interroge aussi.
Au prime abord, cette affirmation est pour le moins présomptueuse. Par quels processus d’assimilation, peux-tu me connaître ? As tu la méthode Assimil de mon cœur ?

Face à cet amant, affirmant qu’il connaît sur le bout des doigts, par cœur, ce que je suis, je reste désarmée et incertaine de me connaître parce que l’entreprise est vaste, interminable et ruinée par les révolutions intimes comme par les changements liés au temps. Alors, l’amant, extérieur à ces mouvances, a-t-il une position privilégiée pour mieux embrasser ce que je suis ?

Et si tu prétends savoir ce que je suis, est-ce que je pourrai à nouveau t’étonner, te surprendre comme je me surprends encore ? Cette certitude de savoir cache une crainte aussi. À quoi bon parcourir ce qui est déjà connu? Pourquoi ne pas explorer de nouveaux paysages et visages ?

Le par cœur» est-il aussi le signe de l’usure et de l’obligation ?
Ce devoir d’apprendre par cœur au cours de notre enfance a trop souvent pris la forme d’une obligation peu réjouissante: apprendre par cœur la table de 7 ou ces règles grammaticales à exceptions multiples… Et pourtant, de toutes ces connaissances parfois apprises à contreccœur, ressurgissent aussi sur nos lèvres, des poésies ou des chansons qu’on se réjouit de retrouver intactes. Elle est radieuse cette lumière accrochée aux yeux de celui qui connaît encore par cœur la belle citation recopiée pour échapper à l’oubli.

Au fond, sous cette petite phrase, un trésor se donne à entendre comme une grande leçon de vie. Je te connais par cœur est finalement une belle déclaration amoureuse de celui qui a à cœur de connaître encore, en cœur et en corps… Le cœur à prendre se livre comme cœur à apprendre puisque le cœur est un cœur appris et épris. Beau programme que se connaître par cœur en ayant pour mission de s’apprendre, de se prendre pour ne jamais oublier tout en mesurant les imperceptibles changements qui se retiennent. Et pouvoir se dire que l’on se connaît par cœur…

  • L’exposition par Christy Puertolas

 » …L’amour, sous toutes les formes, domine notre vie entière : amour filial, amour fraternel, amour conjugal, amour paternel ou maternel, amitié, bienfaisance, charité, philanthropie, l’amour est partout, il est notre vie même… »
Georges Sand, Histoire de ma vie

Les journées de l’Amour c’est une exposition collective bigarrée, un mélange des genres, permettant la rencontre entre des artistes connus, reconnus, et d’autres moins visibles, mais qui développent tout autant leur propre langage artistique.

Pour former un ‘tout’ cohérent, qui devienne une exposition, il faut je vous l’assure, du cœur à l’ouvrage.

Quand les œuvres rentrent au sein de la Chapelle du Quartier haut, elles se dévoilent, s’accordent, se frictionnent et se répondent. Pour parvenir à les relier les unes aux autres, au début c’est un sacré fouillis, un pêle- mêle aventureux, mais immanquablement au moment voulu, chacune trouve sa juste place…

Je te connais par cœur
Je te connais par cœur, 2024

Le programme, les artistes

Lecteur de document, mode d’emploi

Page Facebook

Et pour suivre l’actualité de l’exposition, rendez-vous sur la page Facebook des journées de l’Amour :

weblink
Ici et ailleurs