exposition, musée

Après une décennie de travaux, le château d’Aubenas en Ardèche méridionale ouvre ses portes le 5 juillet 2024 pour une première saison estivale. Zoom pratique sur ce lieu déjà incontournable de la culture et du patrimoine ardéchois.

Château d'Aubenas en Ardèche
Bienvenue au château d’Aubenas

La ville d’Aubenas, nichée au pied sud de la montagne ardéchoise et dans les entrelacs de la rivière Ardèche, s’apprête à inaugurer une nouvelle ère pour son emblématique château médiéval avec l’ouverture du Centre d’Art Contemporain et du Patrimoine, point d’orgue de la rénovation de cet édifice au cœur de la cité historique. Cette transformation marque la fin d’un vaste chantier de rénovation qui a duré sept ans, et qui revitalise le bâtiment historique et enrichit le paysage culturel local et régional.

Le château d’Aubenas

À l’origine conçu comme une place forte, le château d’Aubenas a été érigé pour surveiller et protéger les vallées environnantes au regard de la position stratégique de sa situation géographique. Les premières pierres posées donnent naissance à un édifice destiné à sécuriser les échanges commerciaux et à affirmer le pouvoir des seigneurs locaux.

Construit à partir du 13e siècle, le château d’Aubenas traverse les âges, portant les marques des grandes familles ardéchoises telles que les Montlaur, les Maubec, les Modène, les Ornano et les Vogüé. Ces derniers ont progressivement transformé la forteresse en une élégante résidence de plaisance, avant que le château ne devienne le siège de diverses institutions publiques après la révolution française.

Entre le 14e et le 17e siècle, le château connaît des transformations significatives. Les familles Montlaur, Maubec, Modène et Ornano , qui règnent sur la région, réaménagent le château pour en faire une résidence d’habitation. Ces modifications reflètent un changement dans son usage, passant de la militarisation à un lieu de vie et de réception.

Du 17e au 18e siècle, sous l’influence des familles Ornano et Voguë, le château s’embellit et s’agrandit, intégrant des éléments architecturaux raffinés typiques de l’époque baroque. Ces améliorations font de lui un symbole de prestige et de puissance, transformant ses salles en écrins pour des réceptions fastueuses.

Déclaré bien national à la révolution, il est pillé en 1792. Avec le XIXe siècle, le château d’Aubenas se démocratise en devenant le siège de diverses institutions publiques : la mairie en 1810, les services municipaux, le tribunal de prud’hommes et un musée d’art local. Cette période marque son intégration profonde dans la vie quotidienne des Albenassiens.

En 1943, le château est classé monument historique*, une reconnaissance qui souligne sa valeur patrimoniale et déclenche une série d’initiatives de conservation. Cette protection est un socle qui garantit sa préservation pour les générations futures.

Au début du 21e siècle, conscient de l’importance de préserver et de valoriser ce joyau, la Ville d’Aubenas lance un ambitieux projet de rénovation. Ces travaux, menés par l’agence Archipat et ses architectes, visent à restaurer le château pour le transformer en espace culturel tout en y intégrant des facilités modernes comme des ascenseurs panoramiques et des installations contemporaines.

En 2024, le château est prêt à embrasser son nouveau rôle comme Centre d’Art Contemporain et du Patrimoine. Dirigé par Victor Secretan, ce centre envisage de positionner Aubenas comme un point de rencontre entre le passé et le présent artistique, proposant des expositions et des programmes qui dialoguent avec à la fois l’histoire locale et les tendances contemporaines globales.

À la veille de son inauguration, le château d’Aubenas promet de devenir un phare culturel, non seulement pour l’Ardèche mais aussi pour le Vivarais et les Cévennes, illustrant comment le patrimoine peut être réinventé en un centre de vie culturelle et artistique.

Avec cette transformation, Aubenas invite le monde à redécouvrir son histoire, à travers le prisme de l’art contemporain et du dialogue interculturel.

Travaux du château d'Aubenas en Ardèche

Le centre d’art contemporain d’Aubenas

Le projet de rénovation, dirigé par l’agence Archipat avec les architectes Laurent Volay et Cyril Accary, est une entreprise ambitieuse visant à réhabiliter le château tout en le rendant facilement accessible au public. Les travaux incluent la restauration des façades, des toitures, ainsi que l’ajout de nouvelles installations comme un escalier et un ascenseur offrant une vue panoramique depuis la cour de Maubec. Ces interventions sont conçues pour respecter l’authenticité historique du ce lieu unique tout en intégrant des éléments contemporains, permettant au château de fonctionner comme un espace dynamique pour l’art et la culture.

Le Centre d’Art Contemporain et du Patrimoine d’Aubenas, dirigé par Victor Secretan, propose de placer la ville sur la carte culturelle nationale avec des expositions audacieuses et plurielles. La programmation du centre est conçue pour faire dialoguer le vivier artistique local et international, favorisant des interactions entre les créateurs, les œuvres d’art et le public. L’exposition inaugurale, Habiter le Monde, est un exemple de cette ambition, réunissant des artistes de divers horizons pour explorer les nouveaux paradigmes de l’art contemporain à travers des peintures, des vidéos, des installations et des sculptures​​.

Avec 7 expositions annuelles prévues autour de deux temps saisonniers, l’été et l’hiver, le rythme du musée et centre d’art contemporain d’Aubenas se compose avec les différentes notes des cultures populaires : peinture, photographie, vidéo, bande dessinée, performance et art de la rue.

Avec ce projet qui se concrétise à l’été 2024, la ville d’Aubenas ne se contente pas de préserver son patrimoine; elle le réinvente et l’invite à participer activement au dialogue culturel contemporain. Le Château d’Aubenas devient ainsi plus qu’un monument : il se transforme en un centre névralgique pour l’art et la culture dans la région, promettant d’attirer des visiteurs de tous horizons, désireux de découvrir les richesses de l’Ardèche tant historiques qu’artistiques​​.

Pour en savoir plus sur le chantier du centre d’art contemporain et du château d’Aubenas, rendez-vous sur l’espace dédié du cabinet d’architecte maître d’œuvre du projet.

chateau aubenas musee art contemporain

L’expositions inaugurale : Habiter le Monde

Et pour lancer la première saison du centre d’art contemporain du château d’Aubenas, une thématique transversale, Habiter le Monde, qui invite plusieurs artistes actuels à cohabiter pour mettre en exergue les sensibilités créatrices autour d’un paysage commun.

Voici les artistes mis en lumière dans cette exposition, du 5 juillet au 13 octobre 2024 :

  • Hicham Berrada
    Né en 1986 au Maroc, Hicham Berrada combine art et science pour créer des œuvres qui simulent et révèlent les processus naturels. Formé aux Beaux-Arts de Paris et à l’École Nationale Supérieure de Chimie de Paris, Il est notamment connu pour ses installations qui utilisent la chimie pour créer des paysages en constante évolution.
    Wikipédia Web
  • Bianca Bondi
    Artiste sud-africaine née en 1986 et installée à Paris, Bianca Bondi est diplômée de l’École Supérieure d’Art de Clermont-Ferrand en Auvergne. Ses œuvres explorent les thèmes de la transformation et de la décomposition à travers des installations qui intègrent souvent des éléments organiques et des matériaux trouvés, créant des écosystèmes éphémères.
    Web
  • Céleste Boursier-Mougenot
    Né en 1961 à Nice et installé à Sète, Céleste Boursier-Mougenot est avant tout un compositeur qui utilise des éléments visuels pour générer des expériences sonores. Ses installations immersives souvent imprévisibles transforment des objets du quotidien en instruments de musique autonomes.
    Wikipédia
  • Ruben Brulat
    Photographe français né en 1987 et originaire d’Occitanie, Ruben Brulat est connu pour ses œuvres qui capturent des interactions intimes entre des corps humains nus et des paysages souvent austères et éloignés, mettant en scène la vulnérabilité humaine face à l’immensité de la nature.
    Web Instagram
  • Seyni Awa Camara
    Originaire du Sénégal, Seyni Awa Camara est reconnue pour ses sculptures en céramique qui représentent des figures humaines et animales, inspirées des traditions et des mythes de sa culture. Né dans les années 40 du siècle dernier, son travail est profondément ancré dans les pratiques artisanales et les histoires orales.
    Wikipédia
  • Daniel Crews-Chubb
    Artiste britannique né en 1984, Crews-Chubb est connu pour ses peintures vibrantes qui combinent des motifs abstraits et figuratifs, utilisant une variété de techniques et de matériaux pour explorer des thèmes de la mythologie, de l’histoire et de la personnalité.
    Web Instragram
  • Gino De Dominicis
    Artiste italien mystérieux du siècle dernier (1947-1998), Gino De Dominicis a laissé une œuvre qui traverse la peinture, la sculpture et la performance, caractérisée par un intérêt pour l’immortalité, l’invisible et l’énigmatique.
    Wikipédia
  • Sheila Hicks
    Née en 1934 aux États-Unis et basée à Paris, Sheila Hicks est une figure majeure de l’art textile contemporain. Ses œuvres, souvent à grande échelle, utilisent des fibres colorées pour explorer la texture, la couleur et le tissage, réinventant constamment les possibilités du textile dans l’art moderne.
    Wikipédia Web
  • Vojtěch Kovařík
    Jeune artiste tchèque né en 1990, Kovařík est connu pour ses grandes peintures figuratives qui dépeignent des figures mythologiques et des héros dans un style dramatique et expressif, utilisant des couleurs audacieuses et des formes simplifiées pour un impact visuel puissant.
    Web Instagram
  • Yein Lee
    Artiste sud-coréenne née en 1988 à Séoul, Yein Lee explore les thèmes de la mémoire et de l’identité à travers des œuvres multimédia qui combinent vidéo, installation et dessin, souvent inspirées de ses expériences personnelles et des histoires collectives.
    Web Instagram
  • Kiki Smith
    Née en 1954 en Allemagne, Kiki Smith est une artiste multidisciplinaire résidant à New York. Son travail est profondément enraciné dans l’exploration du corps, de la biologie, de la condition humaine et des récits folkloriques, à travers des médiums allant de la sculpture au textile, en passant par la gravure et l’installation.
    Wikipédia
Vojtěch Kovařík, Omphalos
Vojtěch Kovařík, Omphalos, exposition à la villa Era

Gérard Lattier, exposition monographique

Né en 1937 et installé à Poulx dans le Gard, Gérard Lattier est un peintre français reconnu pour son approche unique qui fusionne la peinture avec la narration orale, capturant l’essence de ses voyages à travers ses œuvres.

L’artiste tire son inspiration des gens et des paysages d’Ardèche, peuplant ses œuvres de figures locales comme des paysans et des scènes de festivités qui semblent surgir de la toile. Ses peintures, chargées d’histoires et d’anecdotes, fonctionnent comme des fenêtres ouvertes sur l’âme de cette région française.

Cette exposition au centre d’art contemporain d’Aubenas propose une immersion dans son univers artistique. Les visiteurs pourront explorer une rétrospective de ses œuvres, des premières peintures aux créations récentes, chaque pièce accompagnée d’installations sonores où Lattier partage des contextes et des histoires derrière ses images. Une section multimédia dévoile également ses techniques et son intégration du texte dans l’art, offrant un aperçu de son processus créatif.
Elle met en lumière la capacité de ce dernier à transcender les catégories artistiques traditionnelles, présentant un témoignage vivant des traditions ardéchoises. Elle est conçue non seulement comme une célébration de son œuvre, mais aussi comme une exploration de la manière dont l’art peut documenter et préserver le patrimoine culturel d’une région.

L’exposition monographique se déroule au Château d’Aubenas, du 5 juillet 2024 au 5 janvier 2025.

Gérard Lattier en Ardèche
L’art brut de Gérard Lattier

Château et musée en pratique

En zone piétonnière avec des parkings à proximité, voici quelques informations pratiques sur le château d’Aubenas et son centre d’art contemporain.

Horaires d’ouverture

Ouvert toute l’année :

  • Du mardi au dimanche, de 10 à 19 heures
  • Le mercredi de 12 à 21 heures

Les tarifs du musée

Voici les tarifs pour l’accès au musée d’art contemporain et au château d’Aubenas :

  • Tarif plein : 9€
    Réduit : 6€
    Famille : 20€
    De 1 à 2 adultes et jusqu’à 4 enfants de moins de 18 ans
  • Pass annuel albenassien : 12€
    Famille albenassienne : 20€
  • Gratuité
    Enfants de moins de 10 ans
    Etudiants en histoire, histoire de l’art et écoles d’art
    Bénéficiaires de l’allocation aux personnes en situation de handicap et leurs accompagnants
    Conférenciers et guides interprètes nationaux, régionaux et auxiliaires
    Détenteurs d’une carte ICOM
    Détenteurs d’une carte presse

Venir au château d’Aubenas

Comment venir visiter le château d’Aubenas et où se trouve-t-il dans la ville ?

Itinéraires d’accès

Au carrefour du Massif-Central, des Cévennes et de la vallée de l’Ardèche, la ville est notamment accessible par la route nationale 102 (N102). Voici quelques itinéraires d’accès à Aubenas depuis les 4 points cardinaux :

weblink

Venir en bus

Aubenas dispose d’une gare routière connectée à la vallée du Rhône, à l’Occitanie et au Massif Central. Vous pouvez facilement venir en bus, comme par exemple depuis la gare TGV de Valence ou d’Avignon :

weblink

Localisation

Le château d’Aubenas et son musée d’art contemporain sont situés au centre de la cité, sur la place de l’hôtel de ville :

Où dormir à Aubenas et ses environs ?

Et pour trouver un hôtel ou une location pour votre séjour, voici une carte suggestive et quelques pistes :

weblink

Enfin, voici quelques suggestions à Aubenas pour découvrir en pratique la ville avec des pistes gourmandes !

Chateau Aubenas et tourisme
Ici et ailleurs